engin démolition LA DEMOLITION


La démolition peut être définit comme la destruction ou le démantèlement de construction civile notamment des bâtiments, des bateaux ou autres infrastructures de bien. Avec la démolition des constructions civiles, on peut ensuite faire recycler les différents matériaux.

Il existe plusieurs méthodes pour effectuer la démolition :

  • La démolition peut se faire à l’aide de dynamites et autres explosifs. Le dynamitage est plus souvent conseillé pour la destruction des immeubles ayant plus de 7 étages.
  • La lance thermique est également utilisé car cela agit rapidement et ne cause pas de vibration.
  • Interdit en France, la boule de démolition est utilisée dans d’autres pays pour parvenir à la démolition.
  • Des outils ont été créés par exemple le broyeur hydraulique qui pèse plus de 13 000 kg ou encore des cisailles ou des grappins de démolition.
  • A l’aide d’une pelleteuse très équipée, le grignotage fait partie des méthodes qui sont souvent utilisés.
  • Ou alors, la force humaine avec différents outils.

La démolition HQE :

La démolition « Haute Qualité Environnementale » consiste à démolir des bâtiments ou autres constructions civiles tout en diminuant les éléments qui peuvent nuire à l’environnement aux alentours par exemple, la poussière, l’odeur ou encore le bruit. Cette méthode facilite la démolition ainsi que le recyclage des matériaux.

Un grand nombre de déchet en France sont le résultat de la démolition. Voici quelques exemples de déchets :
  • Les « DIS », Déchets Industriels Spéciaux : classifiés en tant que déchets chimiques et nuisibles à la santé ainsi qu’à l’environnement par exemple les dissolvants, la peinture, des produits acides, les pesticides, les batteries, de l’amiante ou encore les produits ménagers. Ils sont appelés les déchets de « classe 1 ».
  • Les « DIB », Déchets Industriels Banals : classifiés en tant que déchets non dangereux par exemple des boites en carton, des emballages, des déchets végétaux, du mercure, le PVC entre autres. Ils sont aussi appelés déchets de « classe 2 » car ils peuvent tous être recyclés ou revalorisés.
  • Les « DI », Déchets Inertes : classifiés en tant que déchets non toxiques notamment le ciment, le brique, le carrelage, de la terre, le parpaing ou encore des gravats ou le tuile. Ils sont également appelés les déchets de « classe 3 ».
  • Les aspects légaux :

    Avant de procéder à la démolition d’une construction civile, il faut d’abord un permis de démolir. Veuillez noter qu’il est interdit de bruler les déchets en France car cela nuit et détruit, la santé et l’environnement. La démolition peut être faite sans présenter un permis dans les communes où le nombre d’habitants ne dépassent pas 10 000 personnes.

    Conditions de démolition dans les zones protégées :

  • Le permis de démolir doit être approuvé sous le Code de l’urbanisme. Si un bâtiment nuit à la santé du public ou à l’environnement, le maire de la commune peut demander aux propriétaires du bâtiment d’utiliser les moyens possibles afin de réduire ou d’arrêter toute nuisance.
  • Il faut également noter qu’il est strictement interdit par la loi d’effectuer la démolition d’un immeuble se situant dans le champ de visibilité d’un bâtiment qui est classé comme monument historique sauf si la personne réussit à obtenir la permission signée par le préfet et le ministère de la Protection des Monuments Historiques .
  • Vous avez besoin d'un expert ? Demandez un devis démolition